GOLDEN GOBI

Le Désert de Gobi. Véritable océan d’immensité où cohabitent les nomades, les troupeaux de chameaux et la poussière. Nous sommes à 1800 mètres au dessus du niveau de la mer, dans ce qui forme le plus grand désert d’Asie. Ici les seuls signes de présence humaine sont quelques yourtes parsemées sur un horizon sans fin. Cette étendue, sans frontière apparente, offre l’expérience d’un décor enivrant.

Nous nous sommes noyés avec Esther dans les profondeurs de couleurs et textures qui se révèlent lorsque les tourments du soleil brûlant se calment. Le vent, léger, balaye les nuages qui filent paisiblement entre deux chapes infinies. La nuit le froid saisit, le jour la chaleur nous libère. Le soir les étoiles dansent sur un noir profond, retombent lorsque l’Est rosit puis se couchent au creux des quelques bosquets d’herbes jaunies.

Projet réalisé avec Esther Gobin-Brassart.

© 2020 Valentin Chesneau - Daumas / Photographe / Mentions légales